Conakry: restitution des travaux de rédaction de la convention collective de la presse privée

0

Mise en place en janvier 2018, le comité de rédaction de la convention collective des journalistes et techniciens de la presse privée de Guinée a présenté le document aux patrons et au syndicat de la presse privée de Guinée ce mardi 19 novembre 2019.

Initié par le Syndicat de la presse privé de Guinée, cette convention vise à assainir le milieu de la presse et va permettre aux patrons de presse de visualiser les contours de l’exercice des médias en Guinée en vue de l’amélioration des conditions de vie et de travail des hommes de médias.

A la sortie de la rencontre à laquelle les patrons de médias ont trouvé certains articles très contraignants, Boubacar Yacine Diallo, a exhorté le comité de rédaction à approfondir le travail.

« Je félicite le comité de rédaction qui a fait un travail de recherche, de compilation, de confrontation et le résultat qui nous a été présenté. Je pense que c’est un bon début même s’il faut maintenant approfondir un certain nombre de questions. Ce qui a été demandé à la commission est de faire en sorte que la convention collective tienne prioritairement compte des conditions réelles de l’exercice de la profession chez nous. Dans notre pays les entreprises de presse se constituent difficilement. La publicité n’est une tradition or les organes ne vivent que de leurs recettes. Mais il faut en même temps que les journalistes vivent décemment de ce que les entreprises de presse récoltent comme recettes.  Quand cette convention sera signée, des journalistes perdront beaucoup d’avantages indus mais gagneront un salaire décent» a-t-il déclaré.

Pour le secrétaire général du syndicat de la presse privée de Guinée, cette présentation constitue une lueur d’espoir pour la presse guinéenne qui n’est pour le moment pas réglémentée.

 « C’est une réussite dans la mesure où ça suscité des débats houleux dans la salle et l’intérêt même des patrons de presse. C’est pourquoi la date du 17 décembre prochain a été retenue pour encore relire ce travail qui a été fait par ce comité de rédaction. Nous gardons toujours de l’espoir que cette convention sera une réalité en Guinée. Nous sommes près de mille journalistes dans le privé et jusqu’à présent ce secteur n’est pas règlementé » a affirmé Sidi Diallo.

Composé de 50 articles, une journée de concertation pour discuter et adopter la convention est prévue le 17 décembre 2019.

Djénabou Batco Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here